La MG17

MG17

La MG 17 est une mitrailleuse de calibre 7,92mm, pesant 10kg pour une longueur de 1m175. Elle fut développée par Rhienmetall en 1934 comme arme embarquée sur avion basée sur la MG15.
Ce fut l'arme de bord la plus utilisée au début de la seconde guerre mondiale, on la retrouve notamment sur les Bf109, les He111, les Bf110, etc...
Juste adapté en début de conflit, son faible calibre le rendit moins performant à mesure que les blindages des avions adverses s'amélioraient.
De ce fait, en fin de guerre, aucun avion n'était plus équipé de cet arme, remplacée entre autre par le MG131.

culasse MG17

D'un montage facile, avec chargement dans les deux sens, peu sujette aux pannes et de faible encombrement et légère, on comprend le fait qu'elle soit si répandue.
Son fonctionnement est électro pneumatique, c'est à dire que la commande de tir est électrique, et le réarmement est pneumatique par emprunt de gaz du tir précédent ainsi que par de l'air comprimé provenant de bouteilles situées, sur le Bf019, dans l'arrière du fuselage sous la batterie.
Le procédé de mise à feu électrique permet une synchronisation de l'arme avec la rotation de l'hélice, la MG17 étant installer de manière à tirer au travers du cercle de celle-ci, que ce soit sur le Bf109 ou le Fw190.

Casier MG17

La vitesse initiale du projectile : 855m/s.
Sur le Bf109, la capacité de tir était de 500 munitions par arme, montées sur bande stockées dans un casier, et la  cadence de tir était de 1200 coups minute.

Montage de MG17 dans l'avant du fuselage d'un Bf109 E.

Installation MG17

Sur cette photo, on peut remarquer, en haut, le système de synchronisation de tir des MG17 (EKU 17).